Les articles et reportages sur nos ventes

Pour le commissaire-priseur Patrick Deburaux, "il y a une vraie passion autour du disque vinyle"

Patrick Deburaux est commissaire-priseur chez Art Richelieu. Spécialiste de musique, il organise régulièrement des ventes de vinyles. Pour lui, si "au départ, il y avait un effet de mode", il y a maintenant "une vraie passion", "un vrai marché" et même "une lame de fond" autour du vinyle.  

"Ce qui est intéressant, c’est que c’est un objet", explique Patrick Deburaux, "quelque chose que l’on manipule avec plaisir, une pochette, un disque que l’on va écouter de manière totalement différente". Si les ventes de musique numérique l’emportent aujourd’hui, le support physique retrouve toute sa place.  

Qui sont les acheteurs de vinyles ? "Des collectionneurs, des personnes qui ont quarante, cinquante, soixante ans qui vont retrouver les vinyles de leur jeunesse, d’autres qui vont rechercher tel morceau qui n’existe pas sous format numérique…"  

"Un vinyle, ce n'est pas que de la musique"

Des bruits de 2 CV, des B.O., du punk, de la chanson... David Skinazy, disquaire et expert, a été mandaté par la société de ventes aux enchères Art Richelieu pour estimer une partie du patrimoine discographique de Radio France. Enfermé dans un entrepôt secret, avec un confrère, il a donc passé en revue les quelque deux cent mille 33 tours de la maison, pour constituer des lots capables de satisfaire le vendeur, de réjouir les collectionneurs et d'émouvoir les moins avertis. La vente a eu lieu le 23 septembre. Rencontre avec un passionné dans la discothèque de Radio France.

3.500 de nos vinyles vendus aux enchères: "c'est exceptionnel de pouvoir avoir accès au fonds d'Europe 1"

Les amoureux de 45 et 33 tours ont pu se disputer quelque 3.500 pièces de notre collection. Des pépites qui ont séduit des passionnés de musique, de vinyles... mais aussi d'Europe 1.

Plus de 3.500 vinyles issus de la discothèque d'Europe 1 ont été vendus aux enchères dimanche après-midi, dans la salle des ventes du célèbre hôtel Drouot, dimanche, à Paris. Des pépites qui ont séduit des passionnés de musique, de vinyles... mais aussi d'Europe 1.

"C'est assez amusant. Moi j'ai commencé à aimer le jazz grâce à deux messieurs, qui avaient une émission de jazz, et c'étaient Frank Ténot et Daniel Filipacchi, et l'émission s'appelait 'Pour ceux qui aiment le jazz'. Donc c'est un double ou triple attachement à cette musique", se remémore Didier Pennequin, reparti avec un lot de 14 vinyles de jazz.

Ce week-end, vente de 25 000 vinyles de la discothèque d'Europe 1 à petits prix !

Décidément, les entreprises radiophoniques françaises n'ont pas fini de régaler les fadas de la galette. Quasiment trois ans après la vente de 8 000 vinyles de la discothèque de Radio France, c'est Europe 1 qui s'apprête à dégraisser du microsillon. Pour prendre part à cette bicrave vinylistique, rendez-vous ce samedi 8 juin à la mairie du 15e.

Dans cette vente organisée par Art Richelieu, ce sont plus de 25 000 vinyles tout droit sortis de la discothèque d'Europe 1 – tous styles et formats confondus – qui seront mis en vente. Pour une fois, Europe 1 arrive à battre sa concurrente publique au niveau des chiffres. Si aucun catalogue n'est disponible, le visuel de la vente laisse apparaître des disques de James Brown, Gene Vincent, Can, Billy Paul ou encore la BO du film Serpico de Sidney Lumet. Rien ne dit que lesdits disques se trouveront dans les bacs mais ça donne une petite idée de l'éclectisme de la vente.

Radio France va vendre plus de 300 instruments et machines audionumériques de sa collection

Entre instruments acoustiques et matériel audionumérique, Radio France met en vente plus de 300 objets de sa prestigieuse collection.

Avis aux amateurs, collectionneurs, professionnels et passionnés : Radio France va organiser deux ventes aux enchères où l'entreprise publique proposera plus de 300 instruments de musique et du matériel audionumérique de sa collection, en collaboration avec la maison de ventes aux enchères Art Richelieu.

Radio France va vendre plus de 300 instruments et machines audionumériques de sa collection

Radio France va mettre une partie de ses instruments acoustiques, ainsi que de son matériel numérique lors de deux ventes aux enchères, avec la collaboration d’Art Richelieu. Une en ligne, du 7 au 28 janvier prochains, et une autre, sur place à Radio France le 19 janvier.

La discothèque de Radio France vendra aux enchères 4000 de ses vinyles en juin

Envie d'enrichir votre collection de vinyles ? La Discothèque numérique centrale (DNC ou « la disco », pour les intimes — lire ici l'article que nous lui avions consacré) de Radio France vendra aux enchères, le 19 juin à la Maison de la Radio, quatre mille 33 et 45 tours. La structure, fondée en 1945, ne brade pas son fonds (environ 450 000 vinyles, 220 000 CD, deux millions de fichiers son…) pour autant : elle se sépare de disques qu'elle possède en double ou triple exemplaire.

© 2020 Music Auction, tous droits réservés

Art Richelieu 
Maison de vente aux enchères
51, rue Decamps, 75116 Paris - France
T. +33 (0)1 42 24 80 76
contact@art-richelieu.fr

OVV Deburaux Paris - Déclaration CVV N°0502014

SIRET: 83479095800013
SIREN: 834790958